Boris Vian

J’ai lu L’herbe rouge l’année dernière, Vian pour la première fois, et après m’y être replonger cet été je pense que c’est un de mes écrivains favoris. J’ai été remotivé après avoir vu Gainsbourg, vie héroïque avec Katerine qui jouait Vian.
Qui suit, mes passages préférés de L’Arrache Cœur, Je voudrais pas crever et En avant la zizique. Je devrais poster d’autres trucs que des bouquins, aussi, mais là je travaille. Plus tard.

L’Arrache Coeur

Un psychiatre qui arrive dans un village pour faire un accouchement et qui y reste toute sa vie. Avec des enfants qui volent.

dietmar eckell photography

“Vous devriez chercher un dérivatif, dit Jacquemort. Faites du bateau.
– Je n’ai pas de bateau…, répondit Angel.
– Faites un bateau.
– C’est une idée”, grogna l’autre.       p 92

– Le métier qui vous reprend?
– Non, dit Jacquemort. Si je ne m’intéresse pas aux autres, à qui voulez-vous que je m’intéresse?
– Mais à vous, dit Angel.
– Vous savez bien que je suis le vide.
– Si vous vous demandiez pourquoi? Ca suffirait déjà à en remplir un petit peu.
– Bagatelles, dit Jacquemort. p103

On ne reste pas parce qu’on aime certaines personnes; on s’en va parce qu’on en deteste d’autres. Il n’y a que le moche qui vous fasse agir. On est lâches. p140

“Ca, c’est une passion”, se dit Jacquemort en reprenant sa route.
Il aurait voulu l’éprouver. Mais, à défaut, il pouvait toujours l’observer.        p 193

Je voudrais pas crever

Recueil de poèmes et de lettres de Vian à quelques membres du Collège de la Pataphysique. Dont 20 pages d’analyse sur l’expression “Tant va la cruche à l’eau qu’à la fin elle se brise”, et une lettre où il explique en quoi une guerre avec survivants est une mauvaise guerre.

Happy-End-by-Dietmar-Eckell

Son âge était-il respectable? Je n’ai pas accoutumé de respecter ou de mépriser; je choisis plutôt parmi cette gamme de sentiments qui vont de l’amour à la haine en passant par les degrés de l’affection, de l’indifférence et de l’intimité.      p 83

Si un abruti affirme “Je ne comprend pas”, qu’est-ce que ça peut faire? Si on disait, en portant un melon à son oreille, “ça ne sert à rien”, on serait dans le cas e l’homme qui regarde une peintune en disant “Je ne comprends pas”.       p 109

En avant la zizique

Essai sur la chanson française, la chaine de production… Toujours le style délicieux de Vian mais faut aussi connaitre Maurice Chevalier et Charles Aznavour.


Cette musique néo-Dixieland – celle que pratiquent Bechet, Luter ou Rerveliotty – possède des propriétés caracteristiques. Elle est immédiatement assimilable, vu sa simplicité fondamentale pour les jeunes, et elle plonge, étant donné ses caractères rythmiques élémentaires et sa gaieté apparente, dans un état d’âme éloigné de la mélancolie (il n’en est pas moins triste pour cela) et qui les pousse à brailler, à s’agiter et à déclarer que tout le reste est sans intérêt.      p 177

 

Ca va surement me gêner beaucoup dans mon métier actuel. Heureusement, j’ai pris soin d’en apprendre plusieurs, des métiers, durant ma longue existence, et on manque toujours de menusiers dans le bâtiment.        p 184

 

 

Photos Dietmar EckellHappy end et autres, découvert via Behold sur Slate. Happy end est une série composée de photos de restes de crashs aériens qui n’ont pas fait de victimes (d’où le titre).

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s