Les mots pas faciles.

Non sequitur : « qui ne suit pas les prémisses »
Abhorrer : Avoir en horreur
Adultérer : Gâter, falsifier ce qui est pur.
Airain : Alliage de différents métaux dont le cuivre est la base ; bronze. (Werther)
Aménité : Douceur accompagnée de politesse et de grâce. (Werther)
Amphimixie :(Biologie) Processus de fécondation par réunion de deux cellules mâle et femelle. (Fragments)
Anamnèse : Prière qui, dans la messe, suit la consécration et rappelle le souvenir de la rédemption / (Médecine) Ensemble des renseignements préliminaires qu’un patient fournit sur l’histoire de sa maladie. / (Psychologie) Informations relatives au passé du patient recueillies par le psychologue.
Anathème : (Christianisme) Sentence de malédiction qui retranche de la communion de l’Église / Réprobation, blâme solennel / personne qui est un objet d’exécration.
Apodictique : Qui est démonstratif, évident.
Aporie: Problème logique insoluble.
Argutie : Raisonnement subtil et vainement minutieux. (Rêveries)
Arrérages: Ce qui est dû, ce qui est échu d’un revenu, d’une rente, d’un loyer, d’une ferme.
Ascèse : Discipline de vie, ensemble d’exercices physiques et moraux pratiqués en vue d’un perfectionnement spirituel.
Ascète : Celui, celle qui mène une vie austère.
Ataraxie : État du sage affranchi de toute émotion, de toute passion, ou bien sans troubles de l’âme.
Ataraxie : État du sage affranchi de toute émotion, de toute passion, ou bien sans troubles de l’âme.
Atermoyer : remettre à plus tard, chercher à gagner du temps
Aulique : Relatif à une cour, une aula. (Werther)
Aune : Bâton de même longueur dont on se servait pour mesurer. / La mesure d’une chose
Bailli : Officier de robe longue qui rendait la justice au nom d’un seigneur. (Werther)
Bégueule: Personne d’une pruderie excessive et affecté / Personne trop exigeante, difficile, à qui ne convient que le meilleur.
Bergamasque : De Bergame.
Cabale : Tradition parmi les juifs substituant un sens mystique et allégorique au sens propre de l’Ancien Testament.
Cadastre : Opération qui consiste à déterminer l’étendue et la valeur des biens-fonds.
Calfater : (Marine) Boucher avec de l’étoupe les joints, les trous et les fentes d’un bâtiment et l’enduire de poix, de goudron, etc., pour empêcher que l’eau n’y entre.
Candeur : Pureté d’âme, confiance, ingénuité, franchise. / Confiance excessive, naïveté. (Rêveries)
Candeur: Confiance excessive, naïveté.
Captieux : Qui tend à induire en erreur et à surprendre par quelque finesse, en parlant des raisonnements, des discours, etc.
Casuistique : Partie de la théologie morale qui traite des cas de conscience.
Chthonien : (Mythologie) Relatif aux divinités infernales, à l’enfer, dans la mythologie grecque. (Fragments)
Coadjuteur : Celui qui est adjoint à un prélat de l’Église catholique romaine, pour l’aider à remplir ses fonctions, et qui est ordinairement destiné à lui succéder après sa mort.
Coalescence : (Vieilli) (Rare) (Désuet) Union de parties qui sont normalement séparées. (Fragments)
Coalescence : Union de parties qui sont normalement séparées.
Colophane : Sorte de résine dont on se sert pour frotter les crins de l’archet d’un instrument à cordes.
Compulser : Examiner des papiers, des livres, etc.
Concupiscence : Envie, inclination violente aux plaisirs qui sont interdits par les moralistes, surtout aux plaisirs sexuels.
Conflagration : Embrasement général. / (Figuré) Grande révolution qui remue tous les esprits. (Marc Aurèle)
Contentieux: Qui fait l’objet d’un débat / Affaire litigieuses
Contristé : Qui semble profondément attristé Qui donne l’aspect d’être affligé.
Contrister : (Vieilli) Attrister fortement. (Rêveries)
Contrit : Repentant, chagriné, chiffonné.
Coulpe : (Religion)(Vieilli) Péché volontaire qui prive le pécheur de la grâce de Dieu. (Rêveries)
Daguerréotype : Procédé par lequel on fixait l’image des objets sur une planche métallique, au moyen de la lumière du soleil, ainsi appelé du nom de son inventeur.
Débonnaire : Bon, gentil, bienveillant.
Dégingandée : (Fam.) Qui, dans ses mouvements et dans son attitude, paraît avoir quelque chose de mal ordonné, en parlant d’une personne de haute taille.
Démiurge : Esprit novateur créateur d’une ?uvre incontournable.
Déprédation : Vol, pillage fait avec dégât.
Diaire : (Religion) Journal où sont consignés les évènements quotidiens d’une institution, ou d’une mission. / Journal intime. (Marc Aurèle)
Diligent : Qui est prompt dans l’exécution d’une chose / Qui est soigneux dans ce qu’il a à faire.
Dissentiment : Différence de manière de voir, de juger.
Dithyrambe : Louanges excessives.
Dormition : Action de dormir, sommeil. Il ne s’emploie guère que dans l’expression : « Dormition de la Vierge. » (Werther)
Ébaudir : Mettre dans une joie bruyante et agitée
Écheveau : Ensemble d’éléments confus.
Échiquéen : Qui concerne le jeu d’échecs.
Égotisme : Étude sans complaisance qu’un écrivain fait de lui-même, de son physique et de son caractère, de sa personnalité ; tendance, disposition à parler de soi-même. / Jouissance raffinée de sa propre personne ; culte du moi, intérêt excessif accordé à sa propre personnalité, au développement de celle-ci.
Éléatique : École de pensée gerc, qui admettait qu’il y a deux sortes de connaissances : les unes qui nous viennent par les sens et qui ne sont qu’illusion les autres que nous devons à la raison seule et qui sont les seules véritables.
Emphatique : Qualifie ce qui donne de l’emphase, ce qui exaspère l’expression d’un sentiment, d’une idée dans l’expression écrite ou orale. (Fragments)
Époptie : Moment des Mystères d’Éleusis. Second degré de l’initiation à ces mystères, il se déroule un an après le premier degré de l’initiation. Encore plus secret que le premier, on ne dispose pas de texte le décrivant. “(Le Banquet)

Équanimité : Qualité d’une âme dont l’humeur reste égale.
Escobar : Hypocrite, qui résout au mieux de ses intérêts les cas de conscience les plus délicats.
Étiage : (Figuré) Niveau le plus bas de quelque chose.
Exorde : Entrée en matière dans un discours de quelque étendue. / (Figuré) Commencement d’une entreprise. (Werther)
Explétif : Qui, sans être nécessaire au sens d’une phrase, y introduit cependant une nuance, et souvent le renforce.
Faquin : Homme de peu de valeur, mal élevé et méprisable. / Personnage fier, insolent, hautain ou impertinent. (Werther)
Fat : Qui est content de soi-même et qui le laisse voir.
Flagornerie : Flatterie grossière. / Flatterie servile (Rêveries)
Forclore : (Droit) Exclure de faire quelque acte, quelque production en justice, parce que le temps en est passé. (Fragments)
Franchir le Rubicon : Prendre un parti hasardeux, décisif et irrévocable.
Fruitive : (Désuet) Qui donne la jouissance. (Fragments)
Galipot : Résine, mastic extrait du pin.s
Gloser : Critiquer, censurer. (Werther)
Gnostique : Celui qui possède la science de la religion.
Guindé : Qui a l’air contraint, qui veut paraître toujours grave. (Werther)
Hagiographie : Traité sur les choses saintes. / (Figuré) Biographie très ou trop louangeuse. (Marc Aurèle)
Hardi : Qui ose beaucoup. (Werther)
Hâve : Qui est pâle, amaigri, défait, souvent sous l’effet d’une épreuve (Rêveries)
Hère : (Vieilli) Homme sans mérite, sans considération, sans fortune.
Hérésiarque : Auteur d’une hérésie, chef d’une secte hérétique.
Herméneutique : (Didactique) Qui a pour objet l’interprétation de tout texte nécessitant une explication, et plus particulièrement des textes sacrés.
Hiératique ou un style imposé par une tradition sacrée. (Fragments) (Fragments)
Hippocratique : (Fragments)
Holophrastique : Se dit des langues dont la principale caractéristique est que toute une phrase s’exprime par un seul mot. (Fragments)
Idiosyncrasie : Caractères propres au comportement d’un individu particulier.
Impéritie : Incapacité, inhabileté ignorance de ce qu’on doit savoir dans sa profession.
Inanité : État de ce qui est vain, inutile.
Indivis : (Justice) Qui n’est pas divisé. (Fragments)
Infatuation : Autosatisfaction excessive et ridicule.
Inimité : Que l’on n’a point encore imité.
Inique : Qui n’est pas juste, pas égal ; qui manque d’équité. (Rêveries)
Inique :Qui n’est pas juste, pas égal qui manque d’équité.
Innéisme : Doctrine philosophique selon laquelle certaines idées, principes ou structures mentales sont innées.
Isthme : Langue de terre entre deux mers ou deux golfes, qui joint une terre à une autre, une presqu’île au continent.
Laconique : Qui s’exprime en peu de mots, qui est très concis, en parlant d’une personne.
Lice : Espace entouré de palissades dans lequel se déroulaient les joutes au Moyen Âge. / (Par métonymie) Les joutes elles-mêmes. (Rêveries)
Loisible : (Vieilli) (Littéraire) Qui est permis, qui ne dépend que du libre choix. (Marc Aurèle)
Loquèle : Facilité à parler d’une façon commune. (Fragments)
Mahométan : Celui, celle qui professe la religion de Mahomet.
Mansuétude : Douceur d’âme qui porte à être indulgent, patient, clément.
Mantique : Pratiques divinatoires. (Fragments)
Maraud : Coquin ; drôle ; personnage vil ou impudent. (Werther)
Mérycisme : (Médecine) Trouble du comportement alimentaire caractérisé par la régurgitation des aliments. (Fragments)
Mièvre : De style exagéré et sans caractère, au point d’en paraître puéril
Nieller : Gâter par une maladie des céréales, le mélange à des graines de céréales (blé) de graines de nielle des blés toxiques si elles sont nombreuses et crues. (Werther)
Oblation : Ce Qu’On Offre À Dieu (Fragments)
Occiput : Partie postérieure et inférieures de la tête.
Oindre : Frotter de l’huile / consacrer avec des huiles
Opprobre : Honte profonde, déshonneur extrême. (Rêveries)
Opprobre : Très grande honte publique.
Ostraciser : Écarter du pouvoir.
Ourdir : Préparer la trame d’une action.
Paillard : Qui mène une vie dissolue, qui s’adonne à la luxure./ Qui couche sur la paille, personne misérable.
Palinodie : Rétractation de ce qu’on a dit. (Fragments)
Panégyrique : Discours public fait à la louange de quelqu’un ou de quelque chose, éloge. (Fragments)
Panthéisme : Système philosophi-coreligieux qui affirme l’identité substantielle de Dieu et du monde et n’admet d’autre Dieu qu’une substance infinie dont tous les êtres sont des modes.
Parangon : (Littéraire ou ironique) Modèle, archétype, représentant de. (Fragments)
Parturition : Action de mettre bas, chez les mammifères. “(Le Banquet)

Péon : Ouvrier agricole des haciendas du Mexique.
Perclus : Qui est impotent de tout le corps ou d’une partie du corps.
Péroraison : (Rhétorique) Conclusion d’un discours d’apparat, d’une harangue, d’un plaidoyer, d’un sermon. (Fragments)
Phalloïde : en forme de phallus.
Pis-aller : Pire qu’il puisse arriver, moindre avantage qu’on puisse avoir. / Quelque chose ou quelqu’un choisi faute de mieux, expédient, compromis bancal.
Pituite : :
Pléthore : Surabondance de quelque chose.
Potlatch : Don cérémoniel. (Fragments)
Préséance : Droit de prendre place au-dessus de quelqu’un, ou de le précéder. (Werther)
Présomption : Jugement, conjecture, fondé non sur des preuves, mais sur des indices, des apparences, sur ce qui est probable sans être certain. / Opinion trop avantageuse de soi-même. (Werther)
Prétérition : (Réthorique) Figure de style par le moyen de laquelle on parle d’une chose en feignant de n’en vouloir pas parler. (Fragments)
Prévarication : Grave manquement d’un fonctionnaire, d’un homme d’État, d’un juge aux devoirs de sa charge (abus d’autorité, concussion).
Priape : (Mythologie grecque) Dieu grec ithyphallique de la fertilité. (Werther)
Probité : Observation scrupuleuse des règles de la morale sociale, des devoirs imposés par la justice.
Propédeutique : Qui facilite l’apprentissage d’autres choses. (Marc Aurèle)
Propitiation : Action de rendre propice. (Werther)
Prosaïque : Qui manque d’élégance, de distinction.
Pusillanime : Qui manque de courage, de caractère qui fuit les responsabilités.
Pyrrhonisme : Doctrine de Pyrrhon, qui, entre les dogmatiques prétendant qu’il y a une vérité absolue et les sophistes qui le niaient, préférait que le philosophe s’abstienne scepticisme philosophique. / Tendance à douter de tout scepticisme radical.
Redent : Un décrochement venant briser la continuité d’un profil / une partie saillante d’une construction (Fragments)
Reguimber : Résister en refusant d’obéir. (Rêveries)
Réplétion : État d’un organe qui est plein, notamment l’estomac. / Surabondance. (Werther)
Rétif: Qui est indocile, difficile à conduire, à persuader.
Revêche : D’un abord difficile, rude, peu traitable, rébarbatif, en parlant d’une personne.
Révèrer : Honorer, traiter avec un profond respect. traiter avec un profond respect. (Marc Aurèle)
Saturnales : Fêtes qui avaient lieu dans l’Antiquité pour honorer Saturne et pendant lesquelles esclaves et maîtres inversaient les rôles.
Sédition : Émeute populaire, révolte, soulèvement contre la puissance établie.
Sémiologie : Partie de la médecine qui traite des signes cliniques et des symptômes des maladies. / Description spécifique de systèmes de signes particuliers.
Sibyllin : Ce qui est mystérieux, obscur, dont le sens est difficile à comprendre.
Simagrée : Attitudes, gestes, paroles affectées qu’on utilise pour se donner certaines apparences, pour se faire valoir ou pour tromper. (Rêveries)
Simonie : (Religion) Trafic des choses spirituelles, des dignités ecclésiastiques, des grâces sacramentelles, moyennant argent ou un avantage temporel.
Solfatare : (Géologie) Terrain d’où se dégagent des vapeurs sulfureuses et où se dépose du soufre. (Fragments)
Soliloque : Monologue d’une personne qui réfléchit à haute voix.
Solipsisme : Attitude du sujet pensant pour qui sa conscience propre est l’unique réalité, les autres consciences, le monde extérieur n’étant que des représentations. (Fragments)
Solipsisme : Idéalisme limite d’après lequel il n’y aurait, pour le sujet pensant, d’autre réalité que lui-même.
Sourdre : Jaillir, surgir / Naitre, se manifester.
Stichomythie : (Théâtre) Dialogue dans lequel chaque réplique correspond à un vers. (Fragments)
Tératologie : Partie des sciences naturelles qui traite des malformations congénitales et des monstruosités organiques.
Thiase : Cortège qui accompagne Dionysos, alias Bacchus. / (Par extension) Assemblée, cercle qui se réunit à certaines occasions. (Rêveries)
Transiger : Se prêter à des accommodements. (Fragments)
Usité : Qui est en usage, qui est pratiqué communément. (Fragments)
Usufruit : Droit de jouir d’un bien dont la propriété appartient à un autre.
Velléité : Envie faible de faire quelque chose, hésitante et inefficace, pas forcément suivie d’acte.
Vêpres : Septième heure canoniale chrétienne, elle suit la none et précède les complies.
Vétille : Petite chose sans importance.
Vitupérer : Blâmer fortement et vivement. (Werther)
Votif : Relatif à un v?u , qui est fait ou offert pour s’acquitter d’un v?u. (Fragments)
Vulnéraire : (Médecine) Qualifie des remèdes considérés comme plus particulièrement propres à guérir les plaies. (Rêveries)

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s