Dégenrons

[en construction]

Comme les autres pages, je rassemble ici des textes et ressources féministes et anti-masculinistes pour que j’envoie les gens y piocher quand on en parle.
Je reprend la terminologie de Caroline Trottier-Gascon, selon laquelle les personnes identifiés comme femme (femme ensuite sauf mention contraires) subissent deux dominations imbriqués: la cis-normativité selon laquelle une femme doit correspondre aux critères de féminité (maternité, discrétion, soumission, délicatesse, sentimentalité) ; et la misogynie, selon laquelle ce qui est lié à la féminité est inférieur et devrait donc être évité. On voit que pour une femme assignée femme à la naissance, ces deux injonctions sont contradictoires.
La misogynie fonctionne de pair avec le masculinisme, que j’identifie comme le fait de considérer les critères de masculinité (force, détermination, égocentrisme, rationalité) comme des marques de supériorité, attendu chez les hommes suivant la cis-normativité. Léo Thiers-Vidal va plus loin en le définissant comme “l’idéologie politique gouvernante, structurant la société de telle façon que deux classes sociales sont produites : les hommes et les femmes. La classe sociale des hommes se fonde sur l’oppression des femmes, source d’une qualité de vie améliorée.”

  • Textes sur l’anti-masculinisme
    • De la masculinité à l’anti-masculinisme, texte de Léo Thiers-Vidal paru dans Nouvelles Questions Féministes en 2002
    • Hommes, nos abus sexuels
    • 12 suggesions